Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 14:51

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/KUR/P3/9782351420744.JPGAuteur : Kiyohiko Azuma

Nombre de volumes parus au Japon : 11 (en cours)

Date de sortie du volume en France : 08/03/2007

Synopsis : Dans ses nouvelles aventures, notre espiègle Yotsuba découvrira avec son ami Jumbo l'art de la pêche et la difficulté de préparer soi-même un repas, surtout lorsqu'on a oublié son argent pour les ingrédients ! Vous assisterez également à la naissance du journal de Yotsuba, au grand dam de son sujet principal ; la fillette n'est jamais à court de nouvelles facéties ! Enfin, vous découvrirez un chapitre entièrement réalisé en "strips", comme Azumanga Daioh, le précédent manga de l'auteur.

 

Critique : Kiyohiko Azuma continue de nous faire rire avec les aventures de sa petite Yotsuba et de ses camarades avec 7 chapitres où la petite fille continue de découvrir le monde...

 

Voir Yotsuba jouer avec son père ou au badminton, s'essayer à la pêche ou faire les courses offre toujours autant de sourires et de moments à la fois drôles et attendrissants. La bouille de notre petite héroïne est décidément terriblement expressive et il s'agit sans aucun doute là du point fort du titre : le graphisme d'Azuma est parfaitement adpaté à son récit et permet d'offrir toutes les nuances nécessaires pour parfaitement comprendre les sentiments des divers protagonistes.

 

L'auteur renoue également avec ses premières amours en nous proposant un chapitre en yonkoma (appelés ici "strips"), ces gags en 4 cases dont raffolent les japonais. Malheureusement, le résultat n'est pas forcément tordant et jure un peu avec le reste de la série. Mais l'intention est louable et le résultat change des habitudes prises par le lecteur, d'autant que l'on "voit" Yotsuba se faire gronder par son père, chose très rare jusqu'à présent.

 

La fin du volume, où l'on voit Yotsuba tenter de réconforter Fûka, se mettre à la gymnastique matinale et se déguiser en lyriste, est moins drôle que d'habitude et déçoit quelque peu. Il faut dire que depuis maintenant 4 volumes, Kiyohiko Azuma avait mis la barre très haut.

 

Un peu moins drôle que les précédents dans son ensemble mais toujours d'excellente qualité globale, Yotsuba continue à nous charmer par sa candeur et sa naïvité. On est donc ravi de voir que Kurokawa a redonné une chance à la série, permettant ainsi à un plus grand nombre de découvrir les aventures d'une petite fille pas comme les autres. 

 

8/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires