Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 09:31

Voici donc mon premier petit billet sur une BD franco-belge. Et mon choix s'est porté sur un titre qui m'a attiré pour plusieurs raisons.

 

 

http://img.bd-sanctuary.com/bds/big/excalibur-chroniques-bd-volume-1-simple-41692.jpg

 

 

La première est bien évidemment son thème, celui des légendes arthuriennes. Il faut dire que la réussite d'une série inspirée, même si de manière très libre, par la légende de roi Arthur telle que Kaamelott, a beaucoup contribuée dans l'intérêt que je porte à ce sujet (c'est d'ailleurs aussi pour cela que j'ai débuté la série "Arthur, une épopée celtique"). La seconde raison est purement esthétique. En effet, le trait d'Alain Brion possède ce petit plus captivant, qui attise la curiosité et charme au premier coup d'oeil.

 

 

La légende arthurienne pour moi, c'est, comme dit plus haut, surtout Kaamelott et quelques vagues souvenirs d'enfance, à base de Taram et le chaudron magique. Plus récemment, le manga Dossier A évoque plusieurs fois ces légendes et devrait d'ailleurs continuer de les évoquer dans son prochain volume... Bref, vous l'aurez compris, je ne suis pas un spécialiste du genre et Excalibur - Chroniques constitue donc mon premier ouvrage lu sur ce thème. Ce premier volume est intitulé Chant 1 - Pendragon, et est donc consacré à celui qui est appelé à devenir le père du grand roi Arthur.

 

 http://www.studiokameleon.com/Istin/dotclear/public/scenariste/p56-57__.jpg

 

Si Pendragon prend évidemment une place importante dans le récit, le personnage principal de ce tome demeure pourtant Merlin, ce quipeut aisément s'expliquer par le rôle qu'il sera amené à jouer dans la suite. On découvre un Pendragon guerrier, peu fan du dialogue, qui se transformera progressivement au contact de Merlin et de sa future femme, Ygerne. On fait également connaissance avec Morgane, et on apprend des liens du sang assez étonnants, en tout cas en ce qui me concerne. Ajoutons à cela des personnages plutôt méconus comme Hengist ou Vortigern, où une évocation plutôt habile et juste des luttes religieuses en cours sur l'île, et nous obtenons un scénario de fond très prenant, en tout cas pour le lecteur pas forcément au fait des moindres détails de la légende.

 

 

L'histoire débute avec la remise à Merlin d'Excalibur et se termine par la mise dans le rocher de celle-ci, suite à la mort de Pendragon. Cet objet central de la légende arthurienne tient une place prépondérante dans l'évolution de Pendragon. On devine ce qu'il peut arriver par la suite, même si le fait que ce volume porte le nom d'un personnage laisse à penser que le récit ne sera pas exclusivement consacrée à Arthur. Après quelques recherches, on apprend que la série devrait comprendre 3 volumes. Une chose est sûre en tout cas, on attend avec impatience la suite afin de voir où vont nous mener les auteurs...

 

http://www.studiokameleon.com/Istin/dotclear/public/scenariste/p53.jpg

 

Evidemment, impossible de parler de cette BD sans aborder l'un des points cruciaux qui m'ont décidé à l'acquérir : le dessin. Alain Brion livre ici de formidables planches, qui embarquent le lecteur sur les terres verdoyantes ou enneigées de Bretagne. Des visages forts, des moments de violence, des moments de douceur, des moments de gloire, rien ne pâlit sous le crayon/pinceau/ordinateur de Brion, qui nous livre ici un travail véritablement remarquable, donnant une toute autre dimension au titre.

 

 

Avec ce chant 1, ces chroniques semblent bien parties pour devenir une référence de la collection Soleil Celtique, chère à Jean-Luc Istin. Et il est certain que si la suite est à la hauteur de ce premier tome, notamment graphiquement parlant, on pourra commencer à parler de franche réussite. Vivement le second chant, dont voici un extrait disponible sur le blog du scénariste, Jean-Luc Istin :

 

http://www.studiokameleon.com/Istin/dotclear/public/scenariste/Excat2p10web.jpg

 

Retrouvez la fiche de la série sur bd-sanctuary.

Repost 0
Published by ivan isaak - dans BD
commenter cet article