Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 18:00

http://img.manga-sanctuary.com/big/thermae-romae-manga-volume-2-simple-53199.jpgAuteure : Mari Yamazaki

Nombre de volumes parus au Japon : 4 (en cours)

Date de sortie du volume en France : 14/03/2012

Synopsis : Dans le second tome qui sortira en France concomitamment au premier, les aventures thermales de Lucius se poursuivent sur les chapeaux de roue. Si l’humour est toujours aussi présent (un orgueilleux citoyen romain pris pour un dieu japonais de la fertilité suite à un malentendu, puis enfermé dans l’enclos aux crocodiles d’un parc d’attractions, ou encore terrifié mais excité par sa première glissade sur un toboggan aquatique), notre architecte semble être de plus en plus dépassé par les événements. Devenir un proche de l’empereur, s’est s’attirer l’inimitié de gens puissants… Lucius va-t-il se retrouver au centre d’un complot politique ?

 

Critique : Les aventures aquatiques de Lucius se poursuivent dans ce second volume de Thermae Romae où, si le schéma est toujours identique, le lecteur voit une évolution dans le contenu.

 

En effet, dans le premier tome, Lucius se retrouvait chargé d'une mission, était envoyé dans le futur où il puisait son inspiration et revenait dans la Rome antique mettre en application ce qu'il avait découvert. Léger changement ici, où ce n'est pas forcément une inspiration dans la construction de thermes qu'il va ramener de son voyage temporel. Il s'agira dans ce tome de leçons sur sa vie privée, sur les conséquences de ses créations, sur les règles de bonnes conduites dans les bains à destination d'étrangers... Bref, s'il n'y a pas de changement catégorique, un schéma toujours répétitif, on modifie tout de même quelques modalités et c'est plutôt une bonne chose.

 

Aux pérégrinations de Lucius viennent se greffer d'autres sujets de fond : la succession d'Hadrien à la tête de l'Empire Romain et un début de tension pesant sur Lucius de la part d'un étrange personnage apparaissant en fin de volume... D'autres thèmes sont abordés dans ce second opus, avec notamment une place importante accordée aux divinités romaines, que ce soit dans le premier chapitre (assez étrange au demeurant - divergences culturelles sans doute) ou plus loin. Les diverses histoires narrées par Mari Yamazaki ne sont pas toutes passionnantes et un léger ennui se dégage parfois de la lecture. 

 

La qualité d'édition est toujours au rendez-vous et le travail fourni par Casterman est fortement appréciable, avec toujours les petites apartés inter-chapitres, un petit teaser pour le volume 3 et une biographie de l'auteure, comme Casterman nous a habitué sur ses autres séries de son catalogue. Graphiquement, le trait de la mangaka est tout sauf commun et dégage énormément de personnalité. La représentation des romains et de leur vie est toujours parfaite, les décors évocateurs et l'immersion totale.

 

Si on aimerait plus de fantaisie et de variété dans le scénario, Thermae Romae demeure l'une des excellentes surprises de ce début d'année et reste fortement recommandable. Espérons que l'évènement de fin de tome soit suivi de rebondissements bien sentis afin que la magie continue d'opérer.

 

7/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires