Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 23:40

http://img.manga-sanctuary.com/big/thermae-romae-manga-volume-1-simple-47941.jpgAuteure : Mari Yamazaki

Nombre de volumes parus au Japon : 4 (en cours)

Date de sortie du volume en France : 14/03/2012

Synopsis : Lucius Modestus, un architecte romain de l'Antiquité boudé par la profession décide d'aller se détendre aux thermes. Alors qu'il s'immerge dans l'eau, il se retrouve aussitôt transporté dans le temps et l'espace, atterrissant dans un bain public du Japon contemporain. Ces étranges voyages lui permettent de s'inspirer des inventions japonaises et des techniques modernes pour briller à Rome et s'attirer les faveurs de l'empereur Hadrien.


Critique : Gros succès au Japon, Thermae Romae arrive en France chez Casterman. Avec la sortie des deux premiers volumes le lecture pourra voir si Mari Yamazaki réussit à produire un récit intéressant à partir d'un sujet pour le moins original : les thermes romains.

 

Lucius est un architecte de thermes romains en déclin. Le hasard et un étrange phénomène pour le moins étrange vont le transporter à notre époque où il pourra puiser son inspiration et faire l'admiration de ses contemporains. Tel est le principe mis en place par Mari Yamazaki dans Thermae Romae et ce schèma va se répéter tout le long de ce volume. Lucius a une commande, il se retrouve transporté dans le futur, s'inspire des bains japonais et réçoit les éloges de ses confrères. Progressivement, Lucius va voir sa réputation grandir, grandir et grandir, se retrouvant même convoqué par l'empereur Hadrien. Mais cela se fera au détriment de sa vie privée...

 

Ce scénario linéaire pourrait donc paraitre répétitif à beaucoup. Mais Mari Yamazaki réussit à mettre suffisamment de variétés dans son récit pour ne pas ennuyer le lecteur et propose des points de vues différents et variés, tant dans le moyen par lequel Lucius se retrouve transporté dans le futur que dans ce qu'il y trouve. L'humour est au rendez-vous, entre le décalage de civilisation, de langue et d'époque, et donne au titre le petit plus qui rend la série très sympathique à lire. Mari Yamazaki étant une japonaise exilée en Europe, avec un lien très fort avec l'Italie, chaque chapitre est séparée par de petits textes sur les différences et les ressemblances entre les civilisations romaines et japonaises, notamment leur passion commune pour les bains.

 

Le trait de Mari Yamazaki a également ce petit quelque chose qui fait la différence : très réaliste, il se veut extrêmement détaillé au niveau des visages. L'impression de voir une statue romaine (comme celle de la couverture) se mouvoir est très forte, l'ensemble ne paraissant pourtant pas statique pour autant. Un effort conséquent est également fait sur les décors, notamment ceux de Rome, rendant l'immersion dans le lieu et l'époque totale. 

 

Unique en son genre, Thermae Romae devrait satisfaire les lecteurs avides de nouveautés et d'originalité, qu'ils soient fans de manga ou de bande dessinée en général. Mari Yamazaki réussit donc son pari avec ce premier volume et ne devrait pas lasser son lectorat puisqu'elle annonce que sa série ne dépassera pas les 6 tomes. Une autre bonne nouvelle.

 

8/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires