Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 13:42

http://bdi.dlpdomain.com/album/9782871292623-couv-I258x392.jpgAuteur : Takehiko Inoue

Nombre de tomes parus au Japon : 31 (terminé)

Date de sortie du volume en France : 06/05/2000

Synopsis : Après des débuts plus qu'orageux, Sakuragi et Ryôta finissent par se comprendre et trouver un terrain d'entente. Mais les problèmes ne sont pas finis pour autant. Mitsui, véritable prodige du basket au collège, se tient à l'écart des terrains de jeu depuis une grave blessure au genou contractée dans un match d'entraînement avec l'équipe de Shôhoku. Le voilà de retour, mais ses intentions semblent avoir complètement changé: une vengeance ? !

 

Critique : Ce 7ème volume continue la transition amorcée dans le précédent et nous propose des scènes plus dignes d'un "furyo manga" que d'un shonen sportif...


La rencontre des deux forts caractères Sakuragi et Miyagi fait tout d'abord des étincelles avant que leur motivation première pour la pratique du basket-ball ne les rapproche. Et alors que tout semble bien parti pour que l'équipe de Shohoku grandisse encore de cette nouvelle association, voilà que le passé de Miyagi le rattrape jusque sur la parquet de gymnase. Mais il n'est désormais plus seul... 

 

La transition se poursuit donc dans Slam Dunk avec un volume exclusivement concentré sur une immense baston entre les membres de l'équipe de basket et les amis de l'ancienne victime de Miyagi. Un différend qui prend de grosses proportions et qui pourrait bien signifier la fin du club de basket (bon, on sait bien que ce ne sera pas le cas...) Si le tome ne manque pas de pep's et de rythme, on aimerait tout de même que Takehiko Inoue renoue avec le basket, le vrai, celui qui nous a fait vibrer dans le tome 5 et le début du 6. Parce que voir nos héros s'entraidaient dans une baston géante, aux conséquences possibles catastrophiques pour le club mais dont on sait qu'elles ne le seront pas, n'est pas ce que l'on pourrait qualifier de plus palpitant. Même si Inoue s'en sort plutôt bien dans ce style là également.

 

On espère donc maintenant que la transition prenne fin, que l'on retrouve nos héros avec un ballon dans les mains et qu'ils nous plantent dunk sur dunk. C'est ce qui fait la force de Slam Dunk depuis ses débuts et non ce côté baston devenu inutile. Mais on passe tout de même un bon moment et ce volume se lit toujours aussi vite. Vivement le retour du sport ! 

 

7/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires