Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 15:04

http://bdi.dlpdomain.com/album/9782871292333-couv-I258x392.jpgAuteur : Takehiko Inoue

Nombre de volumes parus au Japon : 31 (terminé)

Date de sortie du volume en France : 15/01/2000

 

Synopsis : Après un coup de pied bien placé de Rukawa, Sakuragi se réveille, montre son vrai visage et participe avec beaucoup de combativité. Le capitaine Akagi revient en jeu et son équipe n’est plus qu’à 4 points d’écart à une minute de la fin du match.

 

 

 

Critique : Suite du match opposant Sohoku à Ryonan. Grâce à l'intervention virile de Rukawa, Sakuragi se ressaisit et tente de montrer ses progrès sur le terrain, avec la confiance en lui qui le caractérise.

 

Alors que l'on pensait que ce 5ème volume nous offrirait la conclusion du premier match de la série, les divers évènements qui s'enchainent font que la conclusion n'interviendra que dans le suivant. En effet, le match change littérallement de physionomie et chaque joueur tient son rôle, de Sendô à Uomizu chez Ryonan en passant par Sakuragi, Akagi, Rukawa ou Kogure pour Sohoku. Les rivalités sont exarcébées, l'émulation se produit et chacun donne le meilleur de lui-même. Et Sakuragi va devoir se souvenir des conseils prodigués par Akagi pour aider son équipe à remporter la victoire...

 

Il reste donc moins de 2 minutes à jouer à la fin de ce 5ème volume. La gestion du temps, floue lors du précédent volume, est nettement meilleure ici, où les spectateurs et autres joueurs jouent parfaitement leur rôle de commentateurs (là aussi, nous avons un procédé classique du shonen). Le récit reste instructif pour le novice et est surtout diablement prenant. On ne lâche pas le volume avant de le finir et on dévore les pages à une vitesse folle. Takehiko Inoue a encore passé un cran, pour notre plus grand plaisir. 

 

Sans enjeu réel, ce match amical est palpitant à suivre et fait monter l'adrénaline chez le lecteur. Si la tension n'est pas encore à son comble (puisque l'enjeu est faible), l'ardeur des basketteurs sur le parquet est grandement contagieuse. On attend donc la conclusion avec impatience, preuve s'il en est que Slam Dunk a ce petit plus qui fait la différence. 


8/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires