Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 15:12

http://bdi.dlpdomain.com/album/9782871292302-couv-I258x392.jpgAuteur : Takehiko Inoue

Nombre de volumes parus au Japon : 31 (terminé)

Date de sortie du volume en France : 05/05/1999

Synopsis : Par un curieux hasard, Sakuragi s'est retrouvé face à face avec le capitaine de l'équipe de basket qui n'est autre que le frère de Haruko. Le défi remporté, il entre au club de basket pour gagner les faveurs de la jeune fille. Dans le même temps, le capitaine de l'équipe de judo, sentant les aptitudes de Sakuragi, tente de le débaucher du club de basket pour le faire entrer dans celui de judo.

 

 

Critique : On avait laissé un Hanamichi abattu à la fin du premier volume. Mais son caractère va lui permettre de se remettre d'aplomb en moins de deux et il va même avoir l'occasion de démontrer ses progrès lors d'un match amical...

 

Plusieurs évènements important dans ce volume. En effet, Hanamichi va tout d'abord faire la connaissance du fameux monsieur Anzai, le coach de l'équipe de basket du lycée Shohoku. Et on peut dire que son caractère est très loin de ce que l'on peut attendre d'un coach. Mais le principal évènement de ce volume se situe dans la prise de conscience de Sakuragi. Convoité par le capitaine de l'équipe de judo du lycée qui voit un lui un athlète comme on en trouve un tous les 100 ans, Hanamichi Sakuragi va résister à la tentation des photos de la jolie Haruko et choisir le basket, sport qu'il semble désormais aimer. Ce tome est aussi celui où notre héros se rend compte que Rukawa n'est pas qu'un simple beau gosse...

 

Ce second volume nous offre donc son lot d'informations et d'évolutions intéressants et semble lancer la série sur de très bonnes voies. Si le côté gros bêta de Sakuragi n'est pas encore totalement gommé, les passages où il est plus sérieux sont majoritaires et lui donnent une certaine épaisseur, un réel charisme. Il y a donc du mieux et si le dessin de Takehiko Inoue n'est pas encore parfait, notamment dans les scènes de matchs où on réalise qu'il maitrise parfaitement les actions clés mais moins tout ce qui se déroule autour, il convient parfaitement au genre réussissant à alterner les moments comiques et ceux plus neutres.

 

Nous avons donc là un second volume dans la lignée du premier, légèrement supérieur et qui donne toujours plus envie de savoir la suite. Inoue semble savoir où il veut nous mener. Tant mieux, on veut bien le suivre. 

 

7/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires