Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 21:57

http://img.manga-sanctuary.com/big/nodame-cantabile-manga-volume-14-simple-53174.jpgAuteur : Tomoko Ninomiya

Nombre de volumes parus au Japon : 25 (terminé)

Date de sortie du volume en France : 18/04/2012

Synopsis : Nodame se présente à l’orchestre Roux-Marlet pour jouer du célesta, comme le lui a demandé Chiaki. Malheureusement, c’est à Rui, venue visiter par hasard cet orchestre où elle a joué autrefois, qu’on demande de jouer du célesta. Chiaki et Nodame n’ont pas d’autre choix que de la laisser faire. Cependant, Nodame a d’autres chats à fouetter, avec les examens du conservatoire qui se profilent à l’horizon. Le jury saura-t-il juger adéquatement son talent si particulier ? Chiaki, de son côté, après un premier concert qui frise le désastre, est bien décidé à relever le niveau par tous les moyens...


Critique : 6 mois entre le tome 12 et le tome 13, 8 mois entre le 13 et le 14. On peut dire que la patience est l'une des principales qualités du lecteur récurrent de Nodame Cantabile, la série de Tomoko Ninomiya qui ne connait pas le succès populaire auquel on pourrait s'attendre à sa lecture, malgré la renommée éclatante du drama... 

 

Chiaki et Nodame avancent tranquillement dans la voie qu'ils se sont fixés dans ce 14ème volume, où leur relation n'évolue pas vraiment. Il s'agit peut-être là du seul bémol pour la série, qui contient une jolie dose d'humour et une atmosphère à part, entre ses passages musicaux délicats et calmes et les passages où la folie de Nodame et des autres protagonistes donnent un coup de fouet au lecteur et déclenchent de jolis éclats de rires. La suite offrent de nouveaux objectifs à nos héros, chacun de leur côté, et on espère bien que leur souhait commun (enfin, surtout celui de Nodame) se réalisera...

 

Abordant un sujet totalement absent de l'univers manga en plçant ses personnages dans le monde de la musique classique, Tomoko Ninomiya a peut-être été trop audacieuse pour le public français. L'échec commercial de Nodame Cantabile ne doit cependant pas faire oublier les qualités évidentes de l'oeuvre, qui mérite certainement une attention particulière. Encore 11 volumes, en espérant que la série ne subira pas le même sort que 7 seeds...

 

8/10

 

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires