Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 11:00

http://img.manga-sanctuary.com/big/manhole-manga-volume-3-simple-7269.jpgAuteur : Tetsuya Tsutsui

 

Nombre de volumes parus au Japon : 3 (terminé)

 

Date de sortie du volume en France : 14/12/2006

 

 

Synopsis : La situation est critique : pour une raison encore inconnue, les moustiques tropicaux porteurs du parasite de la filariose se sont acclimatés à l’environnement japonais... Leur multiplication entraîne une augmentation terrifi ante du nombre de victimes. Alors qu’il suit la piste du suspect numéro un, l’inspecteur Mizoguchi entre en contact avec un sujet contaminé... Survivra-t-il à cette exposition ?

 

 

Critique : Suite et fin de Manhole avec ce troisième volume, qui offre une conclusion satisfaisante mais qui laisse toujours ce sentiment que l'ensemble était perfectible.

 

 

Comme dit précédemment suite à la lecture du volume 2, le choix fait par Tsutsui de mettre en instigateur de toute cette affaire un personnage à l'idéologie douteuse comportait certains points négatifs, qui n'auraient pas existé s'il avait été question d'un contamination plus "naturelle". Du coup, la recherche du coupable prend le pas sur la recherche d'un remède, d'une éradication de l'épidémie, bref, le côté enquête policière prend le dessus sur le côté thriller biologique. On reste donc un peu sur notre faim, malgré un rythme toujours aussi bon et un réel sens du récit. Difficile en effet de lâcher Manhole avant sa conclusion et même si certains choix sont discutables, on apsse un très bon moment de lecture.

 

 

Ce troisième volume de Manhole est aussi un moyen pour Tetsuya Tsutsui de faire un clin d'oeil à ses lecteurs, notamment ceux ayant lu Reset. Le personnage au centre de Reset, Shunsuke Kitajima, apparait en effet dans ce volume et vient donner un petit coup de pouce à nos héros, qui en auront bien besoin. Initiative très sympathique, qui participe à une certaine immersion du lecteur dans l'univers de l'auteur. Plus fin qu'un cross-over des CLAMP, et beaucoup plus efficace. 

 

 

Si, globalement, on ne peut pas qualifier Manhole d'excellente série et encore moins de série moyenne, on ne peut s'empêcher de penser que Tetsuya Tsutsui aurait pu mieux faire, notamment en effectuant certains choix différentes de ceux proposés ici. Mais l'objectif premier, celui de divertir, est atteint aisément, malgré un manque réel de tension sur la totalité des 3 volumes. Original dans son thème (finalement, hormis Emerging, peu sont les mangas traitant d'épidémies), Manhole est une lecture plaisante qui se situe au-dessus d'un Duds Hunt mais en dessous d'un Reset. Espérons que Prophecy soit au moins du même acabit. Réponse en juin prochain.

 

 

7/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires