Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 20:00

http://www.ki-oon.com/medias/jaquette/zoom/image-1333614950.jpgAuteur : Tetsuya Tsutsui

Nombre de volumes parus au Japon :  3 (terminé)

Date de sortie du volume en France : 08/06/2006

Synopsis :  Un homme nu déambule hagard dans une allée marchande de la ville de Sasahara. Soudain, il s'écroule, terrassé par un virus aussi mystérieux que meurtrier: la filariose. C'est peut-être le début d'une contamination de grande envergure qui risque de décimer la population nippone. Mais derrière ce que tout le monde prend pour une épidémie naturelle se cache en réalité une terrible et incroyable machination. Une course contre la montre passionnante signée Tetsuya Tsutsui.

 

Critique : Après les deux one-shot Duds Hunt et Reset, Tetsuya Tsutsui revient avec une série sur plusieurs volumes, mais toujorus dans un format court, avec Manhole, thriller biologique en 3 tomes.

 

Tout commence avec un homme nu, déambulant dans les rues de la ville de Sasahara. Sa mort va mener les enquêteurs Ken Mizoguchi et Nao Inoue sur la piste d'un mystérieux virus tranmis par des vers et ramener du Botswana dans le but de soigner des patients psychologiquement atteint. L'homme à l'origine de tout ceci semble être un photographe, qui semble vouloir prouver que son traitement par les vers est le remède miracle pour lutter contre les désirs enfouis des êtres humains...

 

Se situant graphiquement entre Duds Hunt et Reset, Manhole parvient à instaurer une ambiance lourde et parfois dérangeante, notamment lors des passages où l'on voit les vers sous la peau des personnages. Si la menace biologique est pour l'instant assez diffuse, malgré l'annonce de nouvelles contaminations à venir, elle reste tout de même étrange et pas forcément angoissante comme on aurait pu l'espérer. Il faut ajouter à cela un parti pris de la part de Tetsuya Tsutsui, qui ne nous y avait pas habitué dans ses précédentes oeuvres : l'humour. Et oui, Tsutsui s'essaye à l'humour au travers de ces 2 héros policiers et de leur chef, mais il faut avouer que cette tentative est un échec cuisant puisque nous seulement il est difficile de rire lors des scènes présentées mais surtout, le décalage avec le sérieux que le récit est censé avoir empêche toute plongée réelle dans l'atmosphère tendue que ce genre d'histoire requiert. Bref, le fond est présent, mais impossible pour le moment de trembler à l'idée que cela pourrait arriver à cause notamment d'un ton pas toujours idéal.

 

De très bonnes choses et d'autres moins bonnes sont donc présentes dans ce volume. On fonde malgré tout beaucoup d'espoirs sur la suite, qui pourrait redonner des couleurs à un titre qui manque un peu de piquant, de relief, d'angoisse, de tension et de peur. Un tel récit doit nous faire frémir, et ce n'est pas encore le cas. 

 

7/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires