Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 21:21

http://img.manga-sanctuary.com/big/le-sommet-des-dieux-manga-volume-2-cartonnee-25940.jpgAuteurs : Jiro Taniguchi et Baku Yumemakura

Nombre de volumes au Japon : 5 (terminé)

Date de sortie du volume en France : 17/09/2010

Synopsis : Fukamachi cherche toujours à en apprendre plus sur le fameux alpiniste Habu Jôji qui aurait retrouvé l'appareil photo de George Mallory sur l'Everest. Il fait la rencontre de Kishi Ryôko, la s?ur d'un jeune alpiniste qui a côtoyé Habu et celle-ci lui déclare être en possession du journal de Habu-san. Sa lecture va plonger Fukamachi, et le lecteur à sa suite, dans une aventure aux limites de l'extrême.


Critique : Les différents exploits d’Hase Tsuneo ne laissent pas Habu Jôji insensible. Alors que son exploit sur l’Oni-sura a été effacé par celui en solitaire de son rival, Habu Jôji décide d’aller affronter les Grandes Jorasses seul, espérant ainsi passer avant Hase…


L’éperon Walker, dans les Grandes Jorasses, en hiver et en solitaire. Tel est l’exploit que veut à tout prix réussir Habu Jôji. Mais cela ne se passe pas comme l’avait prévu l’alpiniste de génie et sa survie sera qualifiée plus tard de miracle par les spécialistes… Le récit de cette ascension tombera dans les mains de Fukamachi, par l’intermédiaire de Kishi Ryoko, la sœur de l’ancien partenaire de Habu. 

Les aventures de Habu Jôji continuent dans ce second volume du sommet des dieux. Lui qui n’a jamais connu l’échec va devoir se relever d’une énorme déception. Sa survie, qu’il ne doit qu’à son courage, sa ténacité et un mental à toute épreuve nous est merveilleusement contée dans ce tome une nouvelle fois empli d’émotions fortes. Alors que la vie privée de Fukamachi prend une tournure assez radicale, le passé de Habu ainsi que son potentiel futur emportent le lecteur toujours plus loin dans les étendues enneigées sublimées par le dessin de Taniguchi, décidément proche de la perfection. On suit le destin de cet alpiniste au caractère bien trempé et l’on se prend à espérer le voir entrer dans la légende à son tour avec l’annonce de son projet fou mais tellement palpitant… On referme ce volume et ses plus de 340 pages avec l’horrible réalité de ne pas pouvoir en avoir la suite avant quelques longs mois (le 3ème tome est prévu en janvier prochain).

La lecture de ce titre ne peut laisser insensible et ce second volume confirme qu’il s’agit là de l’un des tous meilleurs ouvrages de la bande dessinée au sens large du terme. Le sommet des dieux a tout du chef d’œuvre. Indispensable.

 

10/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires