Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 14:00

http://bdi.dlpdomain.com/album/9782505012627-couv-I258x392.jpgAuteure : Satoru Hiura

 

Nombre de volumes parus au Japon : 15 (terminé)

 

Date de sortie du volume en France : 04/11/2011

 

Synopsis : Le chef est revenu. Une cohabitation limitée dans le temps reprend. Hotaru est troublée par le chef, qui lui montre d’autres facettes de sa personnalité. Elle a meilleure conscience et peut enfin se concentrer sur la question du mariage ! Mais chaque fois que cette « demande en mariage » tant attendue semble sur le point de se faire, c’est partie remise tant Makoto est distrait ! Tout prend finalement une bien étrange tournure… Hotaru va-t-elle vraiment pouvoir se marier ?

 

 

Critique : Pendant que Makoto est toujours en voyage, Hotaru se retrouve de nouveau à cohabiter avec le chef. Le poisson séché se prépare tout doucement au grand moment tant attendu... Enfin, c'est ce qu'elle pense.

 

 

L'humour est toujours au coeur d'Hotaru et il faut dire que Satoru Hiura sait y faire, faisant subir à sa pauvre héroïne un ascenceur émotionnel constant. Passant par tous les états, Hotaru met d'abord de côté son idée de mariage, puis la remet sur le devant de la scène, avant de se retrouver totalement perdue suite à la réaction de Makoto puis des retrouvailles qui risquent de se finir très mal... Bref, c'est un yoyo incessant, drôle et triste à la fois pour notre poisson séché préféré que l'on aimerait tant voir enfin heureux !

 

 

Alors que nous avons quasiment atteint la moitié de la série (qui fera 15 tomes), la situation dans laquelle se trouve Hotaru est désespérée à la fin de ce 7ème volume. La preview du prochain tome nous annonce le pire pour son couple, mais on se dit aussi qu'il n'y a pas de raison pour que tout cela ne s'arrange pas. Et oui, Satoru Hiura a réussit à nous faire aimer ce couple atypique et on aimerait bien que tout se passe pour le mieux pour eux deux, tout comme pour le couple formé par le seigneur féodal et la fille charmante. Car Hotaru, c'est aussi ça : des surnoms sortis de nulle part pour désigner des personnages finalement assez caricaturaux dans leur personnalité, mais qui sonnent tellement vrais. 

 

 

La lecture d'Hotaru est donc toujours un plaisir. Voici le genre de série qui nous fait dire que plus de joseis en France ne serait pas un mal, puisque ces titres s'adressent à des lecteurs plus adultes, plus au fait de la "vraie" vie et avec des considérations bien moins futiles que nombre de shojos. En tout cas, ne boudons pas notre plaisir. Hotaru est une excellente série, une jolie surprise, et on espère que cela se poursuivra jusqu'à sa conclusion.

 

 

8/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires