Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 12:25

Je rattrape progressivement mon retard de lecture et me voici donc à lire le tome 20 d'Higanjima, sorti 7 mois après le tome 19, alors que le tome 21 est déjà sorti ! (le 5 décembre précisément) Nous aurons donc eu droit à 3 tomes dans l'année contre aucun en 2011. Le rythme devrait être le même par la suite et comme il reste encore 12 volumes avant la fin de la série (qui a depuis connu une suite au Japon, toujours en cours avec déjà 8 tomes parus), nous devrions avoir la fin des aventures d'Aki et de ses camarades sur l'île des vampires pour fin 2016. Tout cela nous mène donc bien loin...

 

http://www.soleilmanga.com/images/mangas/741_big.jpg

 

Mais revenons à ce tome 20. Nos chers humains savent ce qui leur reste à faire pour vaincre Miyabi. Mais pour cela, ils doivent reprendre le contrôle de l'île et c'est donc une guerre totale humains/vampires qui va avoir lieu. Le maître, accompagné de ses hommes, et Aki, soutenu par ses camarades qui se sont fortement endurcis depuis leur arrivée, lancent donc l'offensive sur le premier village sur leur route. Mais une rumeur prétend que chaque village serait protégé par un "démon", c'est vampire énorme et surpuissant que l'on a déjà rencontré par le passé. Et il semblerait bien que ce ne soit pas qu'une rumeur...

 

 

 

C'est donc un tome fortement axé action auquel nous avons droit. L'assaut sur le village et violent, les combats sanglants, et le tout comme toujours très efficace. Puis vient ce que l'on attendait, c'est-à-dire l'apparition du démon. Plutôt original (on n'imagine pas de vampires de ce style normalement), ce démon va donner du fil à retordre à nos héros et il va falloir faire preuve d'audace (d'inconscience ?) pour s'en sortir indemne...

 

 

 

Le plus étonnant avec Higanjima, c'est cette facilité déconcertante que l'on a à se replonger dans le bain. Koji Matsumoto a créé un titre en grande partie centré sur l'action et, du coup, le temps d'attente entre chaque volume n'est pas un obstacle infranchissable. Alors certes, quand on voit les qualités du titre, on se dit que plus de 3 volumes par an serait une excellente chose. Mais n'en demandons pas trop et savourons chaque nouvel opus, surtout s'ils sont toujours de cette qualité. On reconnaitra, malgré tout, que l'auteur a déjà fait bien mieux que ce tome 20 qui, s'en être particulièrement exceptionnel, est surtout très efficace et produit toujours cet effet addictif qui pousse à vouloir lire la suite. Et, comme je le dis souvent, c'est toujours bon signe. Sur ce, je vous quitte, en mettant en tête de liste de mes prochains achats le tome 21. Et si vous en avez l'occasion, lisez Higanjima, c'est de la bombe !!

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires