Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 00:19

http://img.manga-sanctuary.com/big/emerging-manga-volume-2-japonaise-27434.jpgAuteur : Masaya Hokazono

Nombre de tomes parus au Japon : 2 (terminé)

Date de sortie du dernier volume en France : 17/08/2006

Synopsis :  Le Japon est un brillant modèle asiatique de réussite et de rigueur. Mais comment ce pays réussirait-il à gérer une crise sanitaire de grande envergure ? Que se passerait-il si, à Shinjuku, l’un des plus grands quartiers de Tokyo, un homme venait à se vider de son sang dans la rue en pleine journée ? Comment les autorités politiques et sanitaires gèreraient-elles le drame ? Réfléchissez bien à la question tant que vous en avez encore la possibilité car pour les professeurs Onodera et Sekiguchi il est déjà trop tard ! Un virus émergent commence à s’insinuer lentement dans les artères de la capitale nippone…

 

Critique : Masaya Hokazono est un mangaka prolifique avec plus d'une vingtaine de séries à son actif en une trentaine d'années (dont Inugami ou Girl Friend chez Delcourt). Avec Emerging, court thriller en 2 volumes, Hokazono surfe sur la vague épidémiologiste pour proposer un récit mettant Tokyo à la merci d'un terrible virus...

 

Le lecteur est rapidement plongé dans le vif du sujet. Dès les premières pages, la première victime du virus succombe en plein milieu de la foule, le sang giclant de son corps à grosses gouttes. Oui, Emerging n'est pas pour les enfants et s'il n'y a pas de macaron indiquant un contenu réservé à un public averti, c'est bel et bien le cas. Plusieurs personnages importants vont faire leur apparition dans le début de cette série. La jeune Akari et le garçon dont elle est amoureuse, le géant Oshima, le professeur Onodera, voisin d'Akari et son collègue le professeur Sekiguchi apparaissent donc tous assez rapidement et vont être au coeur du récit jusqu'au bout. C'est sans doute là le gros point noir du titre, où le hasard fait vraiment trop bien les choses...

 

Niveau rythme, on peut dire qu'Emerging est sous adrénaline : une victime, un virus, des contaminés, des recherches, mise en quarantaine, scènes de panique, un espoir, un remède... Tout s'enchaine très vite et de manière très soutenue. On aurait aimé que l'auteur prenne plus de temps pour faire monter la tension et qu'il soit plus fin dans sa manière de présenter le système japonais, trop brutale et clichée.  De même que le caractère de certains personnages sonne faux (Mori notamment) et que certaines décisions interpellent (pourquoi choisir Onodera pour aller aux Etats-Unis alors qu'il semble totalement débordé depuis le début ?) Et pourtant, difficile de lâcher son livre dès lors que l'on en a commencé la lecture, preuve que le tout est cohérent et efficace.

 

Graphiquement, le style d'Hokazono est réaliste et efficace, même si l'on peut toujours revenir sur son choix concernant la représentation du virus et de sa contamination. L'aspect des corps est également discutable, mais l'effet recherché, à savoir une peur, des frissons chez le lecteur, est aisément obtenu. Côté édition, pas grand chose à dire. Kurokawa nous offre du joli travail, avec les annotations qu'il faut, la présentation de l'auteur et une postface intéressante de la part d'un spécialiste sur la question d'une contamination sur l'archipel nippon.

 

Manga catastrophe efficace, Emerging aurait sans doute gagné à être plus intense et plus "méchant" avec ses personnages. On referme ces 2 volumes avec l'impression que ce qui s'y est déroulé pourrait très bien arrivé chez nous, mais en se disant également qu'il y avait matière à faire de la série un titre excellent. Il n'est finalement "que" bon, mais c'est déjà très bien. Un agréable divertissement.

 

 

7/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires