Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 23:48

http://img.manga-sanctuary.com/big/delirium-globalmanga-volume-1-simple-46811.jpgAuteur : Dimitri Lam

Nombre de volumes parus en France : 1 (en cours)

Date de sortie du volume en France : 11/07/2011

Synopsis : Pearce Stickles est une jeune fille insouciante et naïve qui vient de fêter ses 19 printemps. Eternelle célibataire, elle fait le pari avec ses meilleures amies de trouver l’homme idéal en moins d’une semaine. Croyant plus que tout au prince charmant, elle se perd volontairement dans la forêt de PANDEMONIUM, lieu hanté par des monstres effrayants et autre spectres torturés. Elle espère ainsi être sauvée par un preux chevalier. Malheureusement, les choses ne se passent pas comme elle le souhaite et devra se débrouiller par elle-même, aidée d’un fantôme gaffeur et d’un chat espion. Jusqu’au moment où elle tombe sur un beau brun ténébreux, tout en muscles. Est-ce le prince tant attendu ?


Critique : Editeur associatif, Babylon Com nous propose une seconde oeuvre de Dimitri Lam après Josh avec Délirium. Et pour cette nouvelle série, l'auteur change d'univers. Alors que Josh est un global manga gay (prépublié dans le magazine Têtu), Délirium s'inscrit plus dans la bande dessinée humoristique, teintée d'un brin de fantastique (et d'un peu de fan-service).


Si la couverture de Délirium offre une jolie illustration, l'intérieur est graphiquement nettement moins emballant. Si le style ne peut être qualifié de mauvais, il faut néanmoins reconnaitre qu'il est très loin de ce que l'on est en droit d'attendre d'une oeuvre d'inspiration manga. Le trait semble plus adapté pour de la franco-belge "nouvelle génération" et les habitués de bandes dessinées japonaises pourraient bien considérer ce point comme rédhibitoire. 

En ce qui concerne le scénario, on notera quelques maladresses disséminées dans l'ensemble de ce volume, avec des transitions peu convaincantes et des passages qui ne sont pas placés où ils auraient dû, ce qui ne facilite pas la lecture. Certains gags font sourire, d'autre beaucoup moins et dans l'ensemble, il est très difficile de considérer le titre comme un bonne BD d'humour. Les fans de l'auteur devraient en tout cas apprécier, d'autant que Josh fait une apparition...

Enfin, bien qu'étant un éditeur associatif, nous étions également en droit d'attendre de Babylon Com un minimum de rigueur. Si la qualité du papier et de l'impression reste discutable, il s'agit d'un point que l'on peut comprendre devant les moyens limités de l'éditeur. On accepte moins les très nombreuses coquilles et autres fautes d'orthographe qui parsèment ce volume...

Issu du monde amateur, Délirium en possède les caractéristiques et souffre grandement de la comparaison avec la concurrence plus professionnelle. Si tout n'est pas à jeter, les efforts à fournir sont encore importants et pourraient encore demander quelques années de travail avant la création d'une oeuvre plus aboutie. Espérons pour l'éditeur et son auteur que cela arrive rapidement.

 

4/10

 

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires