Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 13:12

http://img.manga-sanctuary.com/big/bloody-cross-manga-volume-1-simple-55628.jpgAuteure : Shiwo Komeyama

 

Nombre de volumes parus au Japon : 7 (en cours)

 

Date de sortie du volume en France : 10/05/2012

 

 

Synopsis : Mi-ange, mi-vampire, la belle Tsukimiya est une morte en sursis, comme tous les sang-mêlé de son espèce. Elle le sait : la malédiction tatouée sur sa poitrine aura raison d’elle un jour ou l’autre. Pour survivre, il lui faut se procurer le Grimoire des prophéties, un ouvrage au pouvoir immense, seul remède à la douleur qui la ronge. Le hic, c’est que Hinata, son seul allié dans cette quête, est aussi son pire ennemi. Sans lui, impossible de réussir, mais voilà… il souffre du même mal que la jeune femme ! Or nul ne sait si le grimoire peut sauver deux vies à la fois, et ni Tsukimiya ni Hinata ne sont prêts à partager ce fabuleux pouvoir…

 


Critique : Le "shonen gothique pour filles", dont le représentant majeur est Pandora Hearts, est une nouvelle fois au programme du catalogue de Ki-oon avec Bloody Cross, de Shimo Komeyama. Un genre déjà multi-représenté sur le marché, et rarement convaincant. 

 

 

Ne faisons pas de mystères inutiles : Bloody Cross ne semble pas être la bonne surprise du genre. Le premier énorme point noir de la série est son manque criant d'originalité, et ce que ce soit côté coup de crayon ou côté histoire. Car oui, graphiquement, Shimo Komeyama nous ressert le style gothique/beaux gosses, mais en moins bon et parfois maladroit, que ce soit dans les proportions des personnages ou le trait parfois hésitant ou manquant de détails. Bref, si le style ne rebute pas, il n'emballe pas non plus, tant il manque de la moindre personnalité et que l'impression d'avoir déjà vu mille fois cette "patte graphique" est présente.

 

 

Côté scénario, ce n'est également pas l'originalité qui est de mise. Les anges, les démons, des mélanges anges/démons, une malédiction à briser... Le premier chapitre, qui est en fait l'épisode pilote de la série, nous présente Tsukimiya et Hinata, deux "sang-mêlés" qui doivent, pour survivre, boire le sang d'un démon de sang-pur. Cet objectif se transforme lorsque la série commence réellement, sans pour autant que les évènements de l'épisode pilote ne soient considérés comme inexistants. Cela provoque quelques incohérences, comme la fait que désormais, pour être libérés de la malédiction (commune), nos héros doivent récupérer un grimoire magique, très convoité... 

 

 

Ce premier volume se lit sans réel intérêt de bout en bout, et voit pourtant la fin offrir un retournement de situation inattendu et dont on ignore les conséquences réelles. Selon la tournure prochaine des évènements, la série pourrait sortir de cette routine routinière et offrir un petit plus, un léger regain, ce petit quelque chose qui lui donnera de la personnalité et un semblant d'originalité. Car pour le moment, Bloody Cross ressemble beaucoup trop à ses nombreux collègues du genre pour mériter plus qu'un intérêt fugace, réservé en priorité aux lecteurs encore avides d'histoires gothico-fantastico-sentimentales, même les plus communes. Une déception, en espérant que la suite nous donne tort.

 

 

5/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires