Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 13:53

http://img.manga-sanctuary.com/big/blood-alone-manga-volume-7-reedition-francaise-54107.jpgAuteur : Masayuki Takano

 

Nombre de volumes parus au Japon : 7 (en cours)

 

Date de sortie du volume en France : 22/03/2012

 

Synopsis : Kuroe reçoit la visite du frère de Jessie, son ancienne partenaire londonienne. Le jeune homme, qui vit une histoire d’amour un peu particulière, pousse le chasseur de vampires à s’interroger sur sa relation avec Misaki… Mais voilà que la demoiselle se met en tête de jouer les détectives en se faisant passer pour son protecteur !

 


Critique : Et le tome 7 de Blood Alone est arrivé. S'il s'est passé un an entre la sortie du volume 6 chez Media Works et celle du volume 7 chez la Kodansha, c'est un an et neuf mois qu'il aura fallu patienter pour voir arriver ce nouvel opus de Masayuki Takano sous nos contrées, le tout accompagné d'une réédition des 6 premiers volumes avec la nouvelle maquette de la Kodansha. Une longue attente par forcément récompensée...

 

 

Plus de "Early Nights" dans ce tome, mais un "appendice" malgré tout, portant sur Misaki et son amour pour la neige. Si le contenu de ce volume alterne les moments "intimes" entre nos héros et ceux plus axés "action", on ne peut s'empêcher de regretter l'absence d'avancée réelle de l'intrigue de fond et de notre découverte du "monde de la nuit". Cette impression de surplace devient progressivement un handicap pour la série, malgré une atmosphère particulière terriblement charmante et séductrice. On se retrouve donc à lire les aventures de notre petit couple d'une manière routinière, avec plaisir, mais avec aussi une certaine monotonie.

 

 

Entre des histoires de la vie de tous les jours, Takano nous offre donc un peu d'action. D'une manière sporadique tout d'abord, avec Misaki jouant les détectives à la place de Kuroe, d'une manière plus fournie et construite, avec 3 chapitres consacrés à une affaire dans laquelle Sainome se retrouve en mauvaise posture et demande l'aide de Kuroe. Cette seconde affaire nous montre qu'hormis les créatures de la nuit, le "magicien" Kuroe, les dons de Sainome, d'autres personnes possèdent dans Blood Alone des capacités surnaturelles. Si cela renforce le flou sur l'univers Blood Alone et la "faune" des personnes aux pouvoirs paranormaux, cela donne aussi une épaisseur supplémentaire au monde dans lequel vivent nos héros. Des bons et des mauvais côtés donc.

 

 

Bénéficiant de cette atmosphère instaurée qui lui est propre, Blood Alone parvient encore à maintenir notre attention. Malgré tout, il va falloir, assez rapidement, que l'intrigue de fond reprenne la main, que l'on avance dans la bonne direction et que ce monde encore trop secret se dévoile quelque peu. Au risque de lasser les lecteurs, même les moins exigeants.

 

 

7/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires