Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 09:00

http://www.humano.com/assets/CatalogueArticle/35628/album-35628_137x.jpgAuteurs : Kaze et Shonen

Nombre de tomes parus en France : 5 (terminé)

Date de sortie du volume : 01/12/2010

Synopsis : Fin de premier cycle pour la série culte du Global Manga par le dessinateur d'Oméga Complex Riche en révélations, ce volume qui clôt le premier cycle réserve de nombreuses surprises sur le passé et les motivations des personnages principaux. Il marque aussi le passage à l'action de Shinmaru, le leader de l'équipe du lycée de Shohoku, bien décidé à disputer le dernier match des éliminatoires... Seul. Pourquoi prend-il ce risque ? Quels sont ses pouvoirs réels ? Dès ce match, l'histoire va s'emballer et conduire le lecteur vers un climax aussi inattendu qu'émotionnellement chargé ! Dès ce match, l'histoire va s'emballer et conduire le lecteur vers un climax aussi inattendu qu'émotionnellement chargé !

 

Critique : C’est le dernier match des éliminatoires du B.B. Project pour le lycée Shohoku, l’équipe de Franck. Et c’est Shinmaru qui, contre toute attente, entre en scène…


Presqu’un an et demi après la sortie du volume 4, nous voici donc avec le 5ème volume du global manga B.B. Project, de Shonen, auteur également de Omega Complex. Réussir à se replonger dans l’histoire après autant de temps est très difficile et le contenu de ce nouveau tome ne va pas vraiment aider… Après avoir mis en scène Shinmaru, d’autres équipes nous sont présentées, l’entrainement de Franck se poursuit, le passé de certains personnages nous est dévoilé… mais on reste grandement sur notre faim puisque nous avons droit, une nouvelle fois avec les Humanoïdes Associés, à une œuvre inachevée (et pas qu’un peu !). Alors que le dernier volume d’Omega Complex est sans cesse repoussé (déjà que le simple fait de savoir qu’il s’agit du dernier est loin d’être encourageant…), les Humanos détruisent totalement le peu de crédibilité de B.B. Project, dont le scénario, déjà peu emballant au premier abord, ne peut pas être exploité entièrement devant cette fin précipitée. Le style graphique de Shonen, bien que très fortement influencé dans ce titre (beaucoup moins dans Omega Complex) par Oh Great, reste globalement agréable et est par moment un véritable régal pour les yeux. Niveau scénario, B.B. Project n’a jamais atteint des sommets et n’offrait rien de vraiment palpitant. Avec cette interruption brutale (on ne peut même pas parler de fin ouverte ou bâclée puisqu’il n’y a pas de fin), la série perd tout simplement le peu d’intérêt qu’il lui restait et devient de ce fait totalement dispensable. 

A moins d’être un fan inconditionnel de l’auteur ou de vouloir absolument soutenir le peu de productions françaises du genre, B.B. Project (comme peut-être Omega Complex bientôt) est une série à déconseiller tant, finalement, elle n’apporte pas grand-chose. Un énorme gâchis.

 

4/10

Partager cet article

Repost 0
Published by ivan isaak - dans Manga et assimilés
commenter cet article

commentaires